Construction d’un deuxième étage pour le lycée technique de Sokodé

La ville de Sokodé se situe dans le département de Tchaoudjo au Togo et compte environ 120.000 habitants. Elle est considérée comme la deuxième ville du Togo. Le quartier Kpangalam de Sokodé regroupe quelques lycées généralistes mais un seul lycée technique offre un cursus complet, amenant au Baccalauréat Technique. Il s’agit du Lycée Technique Sainte Joséphine de Bakhita.

Ce lycée propose 3 spécialisations par année : techniques administratives, techniques quantitatives de gestion, techniques de commerce. A la rentrée 2015-2016, le lycée a ouvert ses premières classes de Terminale. Cependant, le bâtiment manque de salles pour apporter des cours à tous les élèves dans de bonnes conditions. C’est pourquoi, les élèves sont souvent obligés de pratiquer des horaires décalés – par exemple une classe en journée et une classe le soir – ou de se rendre dans l’école primaire voisine. Les conditions d’étude de ces élèves sont un obstacle important à leur réussite. Pourtant, ces formations sont très appréciées car elles sont professionnalisantes. Cette situation crée donc une frustration générale, que ce soit pour les élèves, leurs parents, les enseignants et la direction.

Actuellement, plus de 150 élèves sont scolarisés dans cet établissement, dont les deux tiers sont des filles. Le bâtiment possède 2 niveaux, de 3 salles de classe chacun. Théoriquement, le premier niveau est destiné aux classes de Seconde et le deuxième niveau aux classes de Première.

Soeur Séraphine Yina, directrice du lycée souhaite la construction d’un troisième niveau destiné aux Terminales. Ainsi, l’établissement aura suffisamment de salles pour accueillir simultanément tous ses élèves. Cela permettra aux enfants de Sokodé de suivre un cursus scolaire professionnalisant, dans de bonnes conditions, et d’accéder au passage et à l’obtention du Baccalauréat.

Pour soutenir ce projet, cliquer ici :

Soutenir ce projet

ASF et les étudiants du lycée vous remercient !